Dépaysement total dans le parc national d’Andasibe-Mantadia

Le parc national d’Andasibe

Publié le : 14 décembre 20164 mins de lecture

Le parc national d’Andasibe est un lieu récréatif qui respire le calme et la sérénité.  Il constitue une zone prioritaire de conservation de la biodiversité, en abritant à son palmarès une vie animale et végétale fantastique. La grande vedette est l’Indri-Indri, mais les plantes à fleur, reptiles et serpents représentent autant d’objets de curiosité.

Andasibe, un emblème naturel de Madagascar

Le parc national d’Andasibe accueille ses visiteurs, à 3 heures de bonne route environ de la capitale. Il n’est pas seulement une zone primordiale de ressources naturelles mais considéré aussi comme un patrimoine naturel emblématique de l’île. Le parc est connu particulièrement pour les lémuriens dont il possède une espèce unique, l’Indri-Indri, qui fréquente ses forêts denses et humides. Aucun lémurien vivant n’égale sa taille, bien s’il ne présente pas de queue. Le son plaintif de l’Indri-Indri donne vie au parc de Mantadia. C’est un havre de paix idéal pour se détendre et rendre hommage aux merveilles naturelles de l’île malgache. Respect de la nature, solidarité écologique et développement durable sont les valeurs promues par le parc.

Andasibe, le refuge d’une faune et d’une flore spectaculaire

C’est sûr, Andasibe est la destination idéale si vous voulez connaître de Mada autre chose que les plages, les palmiers et les plaisirs de la baignade. Il est un lieu de récréation apprécié pour les familles, et de plus, les enfants vont adorer ! La réserve est prise d’assaut par une vie florale intense : les palmiers et les bambous déploient leurs larges ramures, et un tapis de lichens et de fougères pousse partout, s’accrochant entre les arbres. C’est le cas notamment des orchidées, dont les pétales éclatants rivalisent de couleurs et de parfums. Elles éclosent en saison humide, et de nombreuses variétés se trouvent dans la réserve. Le parc abrite également une importante colonie de reptiles et d’amphibiens. On peut citer le Calumna parsonii, qui est le plus énorme caméléon vivant à Madagascar. Il est le champion du camouflage, en épousant parfaitement la couleur et la texture des arbres. Le Boa Manditra mérite aussi une courte mention : ce gros serpent a la gentillesse d’être inoffensif en dépit de sa taille impressionnante. Bref, la réserve de Mantadia dénombre 14 espèces de lémuriens, 100 espèces d’orchidées à fleurs et 109 espèces d’oiseaux.

Quelques conseils pratiques pour séjourner à Mantadia

Pour voyager zen à Andasibe, il est utile d’apporter des provisions alimentaires. N’oubliez pas les vêtements étanches et adaptés à la vie en camping, ainsi que des répulsifs contre les insectes. Il est à noter que Mantadia est équipé en biens d’intérêt public : instituts de santé, services informatiques, et réseau de télécommunication…

Plan du site